Orford : Gilles Bélanger, homme d’affaires et candidat pour la CAQ

Written by on 10 août 2018

Le 10 août 2018 - mise à jour à 21:19- L'équipe des Provinciales 2018

C’est aujourd’hui à Magog qu’était présenté le candidat de la Coalition Avenir Québec pour la circonscription d’Orford. L’équipe des Provinciales 2018 était sur le terrain pour aller à la rencontre de M. Gilles Bélanger, homme d’affaires de la région, qui portera les couleurs du parti de François Legault.

La conférence de presse se déroulait sur la terrasse du resto-bar Les Enfants Terribles, où étaient réunis, pour l’occasion, une vingtaine de sympathisants de la CAQ et quelques membres des médias. Plusieurs candidats des circonscriptions voisines étaient aussi présents notamment Bruno Vachon (Sherbrooke), Geneviève Hébert (Saint-François), André Bachand (Richmond) et le député François Bonnardel, aussi candidat à une réélection dans Granby.

François Legault et son équipe estrienne

Le parti qui a présenté plusieurs candidats issus du monde entrepreneurial ne semble pas dévier de sa trajectoire avec la candidature de M. Bélanger. Le chef caquiste qualifie son nouveau candidat de « candidature de haut calibre », encensant au passage son parcours professionnel et son implication dans la région. Gilles Bélanger a un parcours qui touche plusieurs domaines et industries. L’homme d’affaires qui a travaillé une partie de sa vie aux États-Unis au sein de plusieurs multinationales (Unilevers, Johnson & Johnson entre autres), s’est fait connaitre dans la région comme administrateur d’association caritative, mais, aussi comme directeur général de Carrefour Santé Globale Magog, un pôle regroupant plusieurs entreprises et services reliés au monde médical. Plus récemment, M. Bélanger a fait parler de lui pour son implication dans le projet de développement touristique Destination Owl’s Head.

Des priorités régionales

Le nouveau candidat avait déjà en tête quelques priorités pour la région d’Orford notamment au niveau du développement économique qu’il souhaite durable tout en laissant une place primordiale à la protection de l’environnement. M. Bélanger mise également  sur l’amélioration et la diversification du tourisme dans la région et voudrait également améliorer l’accessibilité aux espaces verts pour la population en général.

 

Les jeunes en régions

 

 

Lorsque nous lui demandons de nous faire part de ses idées pour garder les jeunes en régions, M. Bélanger dit vouloir accentuer la création de nouveaux emplois dans le domaine des technologies de l’information. Un virage que Magog a su bien réaliser selon le principal intéresser : « Les technologies permettent le travaille à distance […] on a attiré à peu près 3-400 nouveaux emplois et à peu près une centaine de nouvelles familles. Alors cela a un impact extrêmement important pour la région d’Orford ».

Le chef de la Coalition Avenir Québec est du même avis: « Les technologies de l’information, le manufacturier innovant (SIC), l’intelligence artificielle, c’est dans ces domaines-là qu’il faut développer des emplois si on veut garder nos jeunes ici en ville»

 

Une élection « normale »

François Legault n’a pas hésité à attaquer ses adversaires politiques en rappelant que pour la première fois « depuis 50 ans », l’élection 2018 sera une élection « normale », c’est à dire, toujours selon M. Legault, que les Québécois ne seront pas affectés par la question référendaire. Le chef de la CAQ estime que sans cette question, les Québécois auront plus de temps pour se concentrer sur les programmes des partis.

Vous pouvez écouter le discours de M. Bélanger ici :

 


Current track
Title
Artist

Background